02/03/2014

In memoriam : le magazine Nordway


L'automne 2013 a fait un nouveau mort au champ d'honneur de la crise de la presse écrite : le magazine Nordway.

Ce mensuel avait été lancé au mois de décembre 2009 par le quotidien lillois La Voix du Nord. Il prétendait avoir une approche régionale, et à ce titre différente, des problèmes de société ; ainsi, sa couverture pouvait porter sur le Grand Stade de Lille, sur les encombrements dans le Grand Lille, ou le traitement de la question Rom par les élus. A l'automne, le magazine avait abordé la situation politique de chaque grande ville à l'approche des élections municipales : par exemple, Arras, Dunkerque. Lors de mon séjour à Lille, je m'étais habitué à l'acheter en kiosque.

Il se concentrait beaucoup sur la personne des notables, entrepreneurs, élus ; les fameuses "personnalités". De ce fait il avait un côté "les gens qui comptent parlent aux gens qui comptent", qui lui donnait un côté un tantinet élitiste, et un biais idéologique implicitement mais résolument conformiste.

NordWay.jpgLe seul fait d'analyser les problèmes de société sans la lorgnette du VIème arrondissement de la capitale est toutefois, en France, extrêmement audacieux et imprimait un caractère original à cette publication. Les articles sur le problèmes de société étaient incontestablement de qualité, au même niveau (pour ne pas dire meilleurs) que ceux de la presse parisienne comparable - je reviendrai prochainement sur l'article consacré aux embouteillages à Lille, que je viens d'évoquer. Qui plus est, la présentation était très réussie.

Ce nonobstant, ce mensuel n'a pas trouvé son public, échec commercial dont on peut deviner les raisons même sans avoir un bac + 10 en journalisme : la crise économique qui érode le pouvoir d'achat et la marché publicitaire ; la place prise par les médias en ligne dans les mœurs des cadres les plus jeunes ; son caractère un tantinet élitiste rétrécissait la base de clientèle, déjà rendue étroite par le caractère purement régional de la zone de chalandise.

Le pari est perdu, ce qui aggravera encore la précarité de nombreux journalistes dans la région. Il illustre aussi les difficultés à lancer une presse régionale qui rompt à la fois avec la logique centraliste parisienne et avec la sempiternelle "PQR" - presse quotidienne régionale ; à ce titre, il rappelle l'échec des suppléments "provinciaux" du quotidien Libération.

NordWayCestlaFin.jpg

"De profundis, etc..."

Vincent Doumayrou,

auteur d'articles consacrés au monde néerlandophone parus dans Le Monde Diplomatique, le site Mobilettre,

et traducteur de textes à caractère culturel pour Septentrion, revue éditée par Ons Erfdeel VZW.
----------------------------------------------------------------
Pour me contacter : temse[a]laposte.net

Pour retourner à la page d’accueil : http://d-arras-a-groningen.skynetblogs.be
----------------------------------------------------------

Le site du magazine : http://www.nordwaymagazine.com/

----------------------------------------------------------

Les commentaires sont fermés.